March 2, 2024 11:27 am

Un partisan de ‘Libérez la Palestine’ poignarde 3; la GRC n’a pas de réponses claires

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Telegram

URGENT: JUST 11 DAYS REMAIN TO HELP SAVE INDEPENDENT MEDIA & ANR, TO ENSURE WE ARE FULLY FUNDED FOR NEXT MONTH,SO LET'S CUT THE BS & GET TO THE POINT - WE WILL BE FORCED LAY OFF STAFF & REDUCE OPERATIONS UNLESS WE ARE FULLY FUNDED WITHIN THE NEXT 2 WEEKS - Sadly, less than 0.5% of readers currently donate or subscribe to us But YOU can easily change that. Imagine the impact we'd make if 3 in 10 readers supported us today. To start with we’d remove this annoying banner as we could fight for a full year...

L’incident survenu le 20 décembre, où un homme originaire de Tunisie a poignardé deux collègues sur son lieu de travail à Chicoutimi, au Québec, a attiré l’attention en raison de ses connotations idéologiques potentielles. L’attaquant, Ahmed May, a ensuite publié une photo de lui-même sur les réseaux sociaux quelques minutes après l’agression, légendée “Libérez la Palestine.”

Malgré une couverture médiatique limitée initialement, cet incident a suscité des inquiétudes, incitant à une enquête sur la possibilité de l’ouverture d’une enquête sur le terrorisme. Étrangement, après qu’Alexa Lavoie ait soumis une demande d’information à la GRC, un article est apparu dans les médias grand public le lendemain matin, et la GRC n’a répondu à notre journaliste que le lendemain matin, indiquant qu’ils avaient partagé l’information avec des médias amis avant de répondre à la demande.

L’attaque a eu lieu au restaurant La Belle et Le Bœuf, Ahmed May aurait brandi un couteau. May, un ressortissant tunisien titulaire d’un visa de travail en tant que cuisinier, travaillait pour Le groupe D resto, propriétaire de plusieurs établissements de restauration, dont Starbucks.

Le motif derrière la poignée semble découler d’un différend entre May et le directeur du restaurant concernant des tâches assignées. May est accusé de tentative de meurtre, d’agression contre deux policiers et d’entrave au travail des forces de l’ordre. 

Les victimes, une superviseure et une serveuse, ont été attaquées à l’intérieur du restaurant, la serveuse parvenant à s’échapper à l’extérieur, où elle a reçu les premiers soins d’urgence. Un autre employé aurait subi un choc traumatique, entraînant une crise cardiaque. Ce qui rend cet incident encore plus inquiétant, ce sont les actions ultérieures de May. Peu de temps après l’attaque terrifiante, il a posté une photo sur Facebook, levant le doigt et exprimant son soutien à la Palestine. 

Un examen plus approfondi de l’activité Facebook de May révèle une série de publications soutenant le Hamas, le groupe islamiste radical responsable d’attaques contre Israël. Les publications de May incluent des images de figures importantes du Hamas et des éloges pour l’organisation. De plus, il a utilisé l’emoji du cochon en relation avec des publications liées à Israël, peut-être dans l’intention de déshumaniser les Israéliens. Son activité sur les réseaux sociaux suggère une adhésion aux idéologies du Hamas, soulevant des questions sur les motifs derrière l’attaque. 

Ces révélations, précédemment non divulguées par les médias, ont suscité une demande d’information sur l’ouverture d’une enquête sur le terrorisme de la part de la police locale de Saguenay, de la police provinciale du Québec ou de la GRC. La GRC a confirmé l’ouverture d’une enquête sur le terrorisme à notre journaliste, mais seulement après que ces informations aient fuité dans les médias grand public.

N’oubliez pas de signer notre pétition sur DeportHamas.com.



Source link

Opinion pieces don’t necessarily reflect the position of our news site but of our Opinion writers.

Original Source: Un partisan de ‘Libérez la Palestine’ poignarde 3; la GRC n’a pas de réponses claires

Support the ANR from as little as $8 – it only takes a minute. If you can, please consider supporting us with a regular amount each month. Thank you.

Let’s not lose touch…Your Government and Big Tech are actively trying to censor the information reported by The ANR to serve their own needs. Subscribe now to make sure you receive the latest uncensored news in your inbox…

Australian National Review is Australia’s first real free and independent press, one with no editorial control by the elite, but a publication that can generate critical thinkers and critical debate and hold those spreading mistruths and deliberate propaganda in mainstream media to account.

News with a difference that will be educational, compelling and create a platform for political and social change in this country and address the real issues facing this country and the world.

Discover more from ANR

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Watch Full Documentary

URGENT: JUST 3 DAYS REMAIN TO HELP SAVE INDEPENDENT MEDIA & ANR, SO LET'S CUT THE BS & GET TO THE POINT - WE WILL BE FORCED TO LAY OFF STAFF & REDUCE OPERATIONS UNLESS WE ARE FULLY FUNDED WITHIN THE NEXT 2 WEEKS

Sadly, less than 0.5% of readers currently donate or subscribe to us But YOU can easily change that. Imagine the impact we'd make if 3 in 10 readers supported us today. To start with we’d remove this annoying banner as we could fight for a full year...

Get access to TruthMed- how to save your family and friends that have been vaxx with vaccine detox, & how the Unvaxxed can prevent spike protein infection from the jabbed.

Free with ANR Subscription from $8